Accueil   |   Au sujet  |   Contactez nous  |   English
facebook      twitter

Rencontrez notre présidente

spacer

Rencontrez Dr Susan Porter, la nouvelle présidente de l’Association canadienne pour les études supérieures, pour le mandat 2017-2018. En tant que doyenne et vice-rectrice des études supérieures et postdoctorales à l’Université de la Colombie-Britannique, les accents majeurs du Dr Porter comprenaient la promotion de l’excellence dans la supervision des diplômés, le développement des étudiants diplômés et la préparation des étudiants pour leur vie après l’obtention de leur diplôme.

En 14 ans de carrière en administration des études supérieures, son travail a aidé à mettre en lumière le diplôme de doctorat et les manières d’intégrer les bourses d’études pertinentes dans ses éléments principaux.

Biologiste moléculaire de formation, Dr Porter est aussi professeure clinique au département de Pathologie et de Médecine de laboratoire à UBC.


Message de la présidente

spacer

pic

En tant que nouvelle présidente de l’Association canadienne pour les études supérieures, j’ai hâte de faciliter le dialogue entre les 58 écoles d’études supérieures et les intervenants au Canada. Ensemble, nous partagerons les recherches, les solutions et les meilleures pratiques pour naviguer dans le monde en constante évolution du 21e siècle.

Le dialogue actuel sur l’élargissement du concept de doctorat m’intéresse au plus haut point. J’ai été particulièrement motivée à m’engager dans un dialogue profond sur les objectifs et les structures de la formation de doctorat à la lumière des changements de société, de connaissances et de mobilisation au cours des dernières décennies. La majorité de nos diplômés débutent maintenant des carrières à l’extérieur de l’université et ils fournissent leur jugement critique et leur créativité de multiples façons afin de résoudre les problèmes les plus difficiles de la société, mais également pour stimuler l’innovation et la concurrence économique ainsi qu’apporter des contributions inestimables aux arts et à la culture.

Dans les années à venir, je crois que nous verrons un approfondissement des connexions entre les universités et les sphères publiques et privées, alors que différentes formes d’apprentissage, y compris de nature expérimentale et hybride, continueront de se développer. Étant donné la diversité des chemins de carrières après la maîtrise et le doctorat, les universités canadiennes mettent aussi en place une large gamme d’initiatives de perfectionnement professionnel. Plus fondamentalement, elles révisent la nature, le contenu et l’objectif des thèses de recherche. Grâce à l’ACES, je co-préside une consultation nationale sur l’avenir de la dissertation de doctorat, ayant pour but de nous aider à travailler avec les opportunités potentielles, les barrières et les façons de réinventer la recherche doctorale et sa dissémination dans le présent siècle.

Dans tous mes travaux avec les intervenants vers des objectifs communs, j’ai été témoin de l’importance d’effectuer une préparation sérieuse, de faire preuve d’écoute et d’être créatif en vue de trouver différents cheminements possibles. Je suis à la fois très fière de l’évolution des études supérieures jusqu’ici, ainsi qu’ enthousiaste à propos des possibilités d’avenir. Il me tarde de débuter la prochaine année, alors que nous développerons des relations clés pour le bénéfice des communautés et de la société.