Accueil   |   Au sujet  |   Contactez nous  |   English
facebook      twitter

Récentes Nouvelles et Information

spacer

27 septembre 2016

Le programme gagnant intègre les compétences professionnelles dans le curriculum


Le programme de formation complémentaire au doctorat de Polytechnique Montréal est le gagnant du Prix d’excellence et d’innovation de l’ACES de 2016 pour l’amélioration de l’expérience des étudiants des cycles supérieurs.

Les organisateurs ont intégré les commentaires des étudiants et des professeurs, les meilleures pratiques américaines et européennes et les discussions avec d’autres établissements membres de l’ACES au sein du processus de conception d’un programme, qui vise à mieux préparer les doctorant diplômés en génie à la diversité du marché de l’emploi.

Mis en place depuis 2012, ce programme consiste en une série d’ateliers d’un crédit chacun, déployés en trois étapes, chacune correspondant à environ une année du parcours doctoral. Les quatre ateliers de la première étape sont obligatoires pour tous les doctorants et doivent être réussis avant la fin du quatrième trimestre d’inscription à leur programme. La réussite de ces ateliers est une condition de passage de l’examen de synthèse. Chaque atelier consiste en 15 heures de classe en plus de travaux adaptés au projet de recherche de l’étudiant. Les ateliers de la deuxième et troisième étape sont quant à eux suivis sur une base volontaire.

L’année dernière, Polytechnique a mené une enquête auprès des 374 étudiants qui avaient alors terminé la section obligatoire du programme, pour connaître leurs perceptions sur celui-ci.

« Environ 75 pour cent des répondants trouvaient que le programme leur permettait de mieux se préparer à chaque étape du parcours doctoral » mentionne Pierre Baptiste, directeur des études supérieures et ancien directeur du département de génie mathématique et industriel.

pic

Pierre Baptiste, directeur des études supérieures et ancien directeur du département de génie mathématique et industriel.



« Les résultats de cette évaluation étaient essentiels pour valider et améliorer la formation complémentaire au doctorat à Polytechnique, ainsi que pour servir de modèle à des établissements qui, au même titre que nous, veulent soutenir le processus et le développement des étudiants du doctorat dans leurs programmes et se préparer pour leur carrière. » En juillet dernier, deux des ateliers obligatoires ont été présentés dans le cadre de l’École d’hiver de l’Académie doctorale à Stellenbosch en Afrique du Sud.

« Ce prix est tout à fait mérité et il démontre comment les écoles supérieures du Canada répondent aux besoins de leurs étudiants et aux demandes actuelles du marché » évoque Dr Brenda Brouwer, présidente de l’ACES. « Le programme de Polytechnique crée des occasions significatives pour acquérir de l’expérience et apprendre au-delà de la thèse. »

Polytechnique Montréal est l’un des plus grands établissements de formation et de recherche en génie au Canada. Il compte plus de 5 000 étudiants au niveau du baccalauréat, et plus de 2 000 en ce qui a trait aux études supérieures et de troisième cycle, dont 700 au doctorat.

Le Prix d’excellence et d’innovation pour l’amélioration de l’expérience des étudiants des cycles supérieurs est remis annuellement à un établissement de l’ACES ou à l’un de ses programmes d’études supérieures. Les gagnants de cette année recevront leur prix en novembre prochain, lors du congrès de l’ACES. Le travail de Polytechnique sera souligné durant un atelier dirigé par Jean Dansereau et Élise Saint-Jacques.