Accueil   |   Au sujet  |   Contactez nous  |   English
facebook      twitter

Récentes Nouvelles et Information

spacer

20 septembre 2016

Prix d’excellence pour une thèse de doctorat du Canada : Alimenter un avenir durable


Un jeune ingénieur chimiste menant des recherches novatrices en technologie des piles à combustible a remporté le Prix d’excellence pour une thèse de doctorat du Canada de 2016 dans la catégorie Ingénierie, Sciences médicales et Sciences naturelles.

Drew Higgins (Ph. D., Génie chimique, Université de Waterloo) a conçu un catalyseur de pile à combustible sept fois plus efficace que les catalyseurs actuels de technologie avancée. Comme ce procédé nécessite du platine très coûteux, il a également cherché à concevoir des catalyseurs exempts de métaux précieux. Le résultat de son travail a dépassé le rendement de modèles similaires utilisés dans d’autres laboratoires.

« Mon travail est partiellement motivé en étant conscient que les piles à combustible peuvent offrir une alternative à la dépendance de notre société aux combustibles fossiles », déclare Higgins depuis le laboratoire de l’Université Stanford, où il mène ses recherches dans le cadre d’une bourse postdoctorale Banting. « Une économie énergétique durable requiert des sources de carburant pour le secteur des transports, l’un des principaux émetteurs de gaz à effet de serre. »


Actuellement, le prix du platine rend la technologie très coûteuse. « Le Saint Graal de ce type de technologie de pile à combustible est de trouver une alternative au platine, afin de réduire les coûts tout en créant des piles stables et durables », explique-t-il. Son objectif final est de créer une pile à combustible qui fonctionnera durant 5 000 heures et qui pourra concurrencer des moteurs à combustion interne typiques.

Unanimes dans leur choix, les juges ont par ailleurs remarqué que son article avait été cité plus de 2 800 fois au cours de sa jeune carrière.

« Ce n’est pas exagéré de dire que le travail du Dr Higgins est crucial pour le Canada et le reste du monde », déclare la présidente de l’ACES, Brenda Brouwer. « Son originalité, sa persévérance et sa capacité à penser différemment afin de créer des solutions innovantes sont les traits que nous recherchons chez nos étudiants de troisième cycle. Il est une inspiration, dans le sens où la mise en œuvre de ses recherches peut rendre le monde meilleur et plus durable. »

Les Prix d’excellence pour une thèse de doctorat ACES/ProQuest procurent une reconnaissance à des thèses de doctorat canadiennes de haut calibre depuis plus de 20 ans. Les juges sont en quête de travaux apportant des contributions importantes et originales à la collectivité universitaire ainsi qu’à la société canadienne. Deux récompenses sont offertes, l’une en ingénierie, sciences médicales et sciences naturelles; et l’autre en beaux-arts et sciences humaines et sociales. Elles consistent en un prix de 1 500 $ et une invitation à participer à la conférence annuelle de l’Association canadienne pour les études supérieures qui aura lieu à Toronto en novembre prochain.

Pour de plus amples renseignements : Gail Dugas, Communications de l’ACES, (613) 334-5658